Anti-spoil

Grande finale du segment d’été LFL : le doublé pour Team LDLC
06/08/2019

Une déclaration ! C’est ainsi que l’on pourrait décrire en un mot la performance des Team LDLC lors de leur seconde finale consécutive en LFL la semaine dernière. Les Vitality.Bee, pourtant à la seconde place lors de la saison régulière, et après une large victoire (3-0) contre les MCES en demi-finale, n’ont tout simplement pas été au niveau de leurs adversaires. Regardons plus en détail comment les Foxes s’y sont pris pour dominer les abeilles.

Première manche : un pari risqué 

On le sait tous : la grande force des Vitality, c’est leur agressivité en début de partie. Et pour cette première manche de la grande finale, ils prennent de très gros risques : Saken choisi une Akali pour la voie du milieu, un champion plutôt vulnérable en début de partie, un choix qui sera puni fortement par LDLC.

Sans surprise, le bateau Vitality prend rapidement l’eau. Saken et Skeanz sont dépassés par Eika et Djoko, tandis que Shemek ne peut lutter contre HiRit en 1 contre 1 à cause de son choix de champion, Maokai contre Sylas. Malgré une bonne défense du Hérault de la Faille des abeilles, qui leur permettra de récupérer quelques kills pour Toaster et son Ezreal, le match glisse inexorablement en la faveur des LDLC, jusqu’à ce que Comp, fraîchement décoré du titre d’MVP du segment d’été, finisse par voler le Baron avec un Boomerang de Sivir, et enchaîne sur un Pentakill ! 

1 à 0 pour LDLC, et un MVP en pleine forme.

Seconde manche : Yasuo le dieu ?

La seconde manche débute de manière plus favorable pour les abeilles. Les deux équipes échange coups pour coups jusqu’à ce Baron Nashor fatidique à 21 minutes. Vitality, grâce à l’ultime de Cho’Gath, à l’avantage sur cet objectif : ils décident donc de forcer l’action… Mais ne parviennent pas à le terminer à temps. Les LDLC arrivent donc en force, tuent toute l’équipe, et récupère l’objectif. Game Over pour Vitality ?

Pas si Saken à son mot à dire. Avec son Yasuo, il va littéralement rendre fou les LDLC, et grâce à ses actions héroïques, les Vitality passent très près de la victoire… Avant que le même Saken tente une action en 2 contre 1 qui se soldera finalement par la défaite de son équipe.

2 à 0 pour LDLC.

Troisième manche : le tout pour le tout

Après que les Vitality soient passés si près de la victoire lors de la seconde manche, on sent que le cœur n’y est plus vraiment dès le début du match. Saken décide de jouer Talon sur la ligne du milieu, pour tenter de surprendre les LDLC, tandis Toaster, victime d’une erreur d’inattention, vient s’empaler sur Comp au niveau 1.

Peu de chose à dire sur cette manche, à part que l’on peut admirer ici les prouesses à la fois individuelles et collectives des Foxes. Steeelback et HiRit font le show sur Thresh et Sylas, et Eika est exemplaire sur son Azir contre un Talon très agressif (sans succès).

Après un teamfight parfaitement maîtrisé et un Baron Nashor récupéré, les Team LDLC donneront le coup de grâce aux Vitality.Bee et iront chercher leur second titre après moins de 90 minutes de jeu.

Et maintenant ?

Et maintenant, place à la seconde édition des European Masters ! Vitality.Bee et Team LDLC iront donc défendre le titre de la France aux European Masters en septembre contre les meilleures équipes issues des autres lignes nationales Européennes. 

Et cette fois-ci, les LDLC ont la ferme intention de ne pas s’arrêter aux quarts de finale. Leurs adversaires ont du souci à se faire !