Anti-spoil

Interview : Exakick, le nouvel ADC des LDLC OL
25/08/2020

Rencontre avec Thomas "Exakick" Foucou, le nouvel ADC de la Team LDLC OL qui rejoint la LFL à seulement 16 ans.

Comment ça s'est fait avec LDLC OL ?

Au début de l’année, Lounet m’a contacté pour mieux apprendre à me connaître, puis j’ai rencontré Anthony Rabby, le directeur esport de LDLC OL, à Grenoble. Il m’a expliqué qu’ils gardaient un œil sur moi et que j’intégrerais probablement l’équipe en 2021, le temps que je passe mon bac.

Mais le Summer Split de la LFL a été décalé à cause de la Covid. J’ai eu le temps de finir mes études avant que la saison reprenne et j’ai pu directement intégrer l’équipe cette année. Tout s’est bien goupillé pour moi.

C'est quoi ton parcours ?

J’étais en terminale S, je n’étais pas très “études”. Donc le plan c’était d’avoir le bac et devenir joueur pro.

Et sur League of Legends ?

J’ai été remplaçant pour Lunary sur trois matchs. Avant ça, j’ai fait deux Open Tour chez Omerix Esport, l’ancienne équipe de Jezu. Et avec eux, j’ai pu découvrir le jeu en équipe.

Quand est-ce que tu as eu envie de devenir joueur pro' ?

Quand j’ai découvert l’esport sur League of Legends, j’étais Gold et à ce moment-là je savais que j’allais devenir pro quoi qu’il arrive. C’était en saison 4 ou 5, j’avais dix ou onze ans.

Qu'est-ce que t'as pensé de ton début de saison ?

Au début je n’étais pas très confiant en game, je stressais beaucoup, et j’avais l’air nul. Au fur et à mesure je me suis habitué et j’ai pris la confiance. Je pense que ça s’est vu aux Play-In des European Masters. Je dois encore m’améliorer sur certains points mais je suis je suis dans le bon état d'esprit maintenant.

Tu as l'air de t'être bien intégré chez LDLC OL

Je suis quelqu’un d’assez ouvert donc je me suis intégré facilement. En plus Vetheo et Bando, c’était des potes avant d’être mes teammates. Il y avait juste Tynx que je ne connaissais pas trop et que j’ai appris à connaître et puis Yellowstar, c’est un peu mon papa. Il n’y a pas que dans le jeu qu’il m’aide, mais dans la vie aussi, sur l’alimentation, comment s’occuper d’un appartement, etc...

C'est comment de jouer avec Yellowstar alors ?

Ce n'était pas simple au départ. Je savais que mécaniquement je n’avais pas de problèmes, mais que j’avais des lacunes sur le reste. Et Yellow c’était un peu l’inverse, il était un peu "rouillé", si je peux me permettre *rire*.

Je me disais que ça risquait d’être chaud parce qu’on n'allait pas réussir à gagner beaucoup de botlanes mais il a full tryhard le jeu et il est revenu très bon mécaniquement.

On a une bonne synergie maintenant et je pense qu’on a vraiment réussi à régler les problèmes qu’on a eus. Au début, on ne se comprenait pas trop en phase de lane, mais à force de regarder des replays ensemble, on a appris et maintenant ça va beaucoup mieux.

Vous aviez l'air un peu moins en forme sur la fin de la phase aller, il y a une raison à ça ?

Je pense que nos entraînements n’étaient pas terribles, on a trop pris la confiance et on a un peu manqué de respect. On s’est fait avoir et on en a tiré des leçons.

On a fait la même chose la deuxième journée des European Masters. Mais quand il fallait être bon, comme pour le Knock-out, on a montré que LDLC OL savait tryhard et ne pas troll. On les a deux fois 20 minutes et voilà.

Dans tous les cas, pour moi, c’était moins bien de se qualifier directement en phase de groupes en battant Misfits Premier parce qu’on serait moins en confiance. Là, on en a engrangé énormément en faisant 8-0 en Play-In.

Bon, c’est un risque aussi, parce que si tu perds, t’es out de la compétition, ça ajoute un peu de pression. Mais lorsque ça passe, t’es dix fois plus confiant pour la suite. Personnellement, je préférais passer par les Play-In.

Qu'est-ce que tu penses de ton groupe aux EUM ?

Je suis content parce qu’on va jouer contre des bonnes botlanes, je vais pouvoir bien apprendre. Surtout que c’est mon premier Split, je ne peux qu'apprendre.

Je pense que K1CK sont les plus forts de notre groupe, mais on n'a pas le groupe de la mort, c’est GamersOrigin qui est tombé dedans. Misfits, eux, ont un groupe facile, ils devraient passer sans trop de soucis. Je fais confiance à Jezu pour ça !

Qui est le favori de la compétition pour toi ?

Hors équipe LFL, je dirais K1CK ou mousesports. Dans tous les cas, je pense que le gagnant sera soit une équipe LFL, soit une équipe de Prime League ou d’Ultraliga. Je ne saurais pas dire qui exactement, mais ce sera une de ces régions.

J’aimerais bien jouer contre mousesports. J’avais vraiment eu du mal contre Jeskla quand j’ai commencé mais j’aimerais bien le rejouer maintenant et voir à quel point j’ai progressé.

T'apprécies la méta botlane actuelle ?

Ça a vachement changé. J’ai toujours mes picks comme Ezreal ou Kalista mais j’ai dû réapprendre à jouer Caitlyn, Senna ou encore Ziggs qui peut se jouer aussi.

Personnellement, je m’en fiche un peu de la méta, je la suis dans tous les cas. Si un champion est fort, je le joue. Mon coup de cœur, c’était Draven, mais il n’est pas vraiment jouable actuellement. Je voulais le jouer sur la dernière game des Play-In, mais l’équipe en face me la pris, j’avais le mort...

Il y a les European Masters mais il reste aussi toute la phase retour de la LFL, qu'est-ce que tu penses des autres équipes ?

Je pense qu’on a une très bonne ligue et surtout un bon top 4. Tout le monde peut battre tout le monde. Forcément, jouer les European Masters en même temps, ça va nous fatiguer. Mais practice en game officielle est tellement plus bénéfique que les scrims qui peuvent parfois se transformer en clown fiesta.

Les équipes qui sont en EUM vont ressortir très fortes. Après, il faut voir dans quelle forme sera Vitality.bee avec Skeanz. Sur le reste de la ligue, MCES s’est bien renouvelé, c’est cool pour eux, ils ont un bon ADC maintenant. Pareil pour IziDream qui est bien meilleur ce Split. Il faut toujours faire attention à Solary qui a des joueurs avec de bonnes personnalités qui ne give up jamais et GameWard sont souvent clutch.

On doit être la meilleure ligue actuellement. Ça se joue avec la Pologne, probablement, qui a de très bonnes top équipes, mais après le reste de leur ligue n’est vraiment pas incroyable.

Dans une interview avec Laure, Trayton parlait de l'importance de l'image d'un joueur pour son après-carrière. On te voit pas mal streamer en ce moment, Vetheo aussi, est-ce que tu fais déjà attention à travailler ton image pour le futur ?

J’ai toujours voulu stream, mais je n’avais pas forcément la connexion et le PC. Maintenant que je l’ai chez LDLC OL, j’en profite. Vetheo m’a copié et s’est mis à streamer aussi, mais il a plus de viewers que moi *rire*.

J’y ai déjà pensé, je sais que quand ta carrière de joueur pro touche à sa fin, tu peux roleswap en streamer si tu t’es fait connaître. Je ne stream pas pour ça, mais je me dis que si je peux faire d’une pierre deux coups, c’est toujours mieux. Je me fais connaître et en plus je peux montrer que je suis fort en stream, c’est la partie que j’adore. Bon, quand je joue mal c’est plus compliqué. Je n’aime pas stream dans ces moments là parce que je suis tilté et je ne partage que des ondes négatives. 

Donc ouais, j’aime streamer, et si je peux me faire connaître c’est encore mieux. Comme ça, si ma carrière se termine je pourrais devenir streamer, ça pourrait être pas mal de faire comme Trayton… Bon lui, il a arrêté un peu tôt ! Je pense qu’il pourrait être dans une top team française actuellement, mais l’important c’est qu’il fasse ce qu’il aime.

Vous pouvez retrouver Exakick sur son Twitter et sa chaîne Twitch.